Survoler la Cappadoce


Turquie
+

sur notre bucket list

Je ne sais pas pour vous, mais avec Oliver, nous avons une bucket list de pays à visiter ( hello Japan, Nouvelle Zélande et Botswana !) et de choses à faire autour du monde. Faire un tour en montgolfière faisait partie de ma liste depuis des années ( au même titre qu’assister à une cérémonie des Jeux Olympiques ou faire du chien de traineau en Laponie…). Lorsqu’on nous a proposé de faire une balade en ballon pendant notre voyage en Cappadoce, nous avons sauté sur l’occasion. C’était un rêve qui allait se réaliser.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en Cappadoce, il y a de nombreuses compagnies qui proposent cette activité. Normal, quand on sait que les jours où les montgolfières volent, il y en presque une centaine en même temps à sillonner le ciel des cheminées de fée.

Nous avons effectué notre vol avec Voyager Ballons : une équipe de pros qui fait cela depuis de nombreuses années donc autant dire que les montgolfières, ils maîtrisent.

4h du mat. L’heure de se lever

Une autre chose qu’il faut savoir, c’est que voler en montgolfière, ça se mérite ! On vous demandera d’être debout avant le lever du soleil sans avoir la certitude que vous pourrez voler. En effet, la régulation du vol de montgolfière est très stricte en Turquie. Il faut absolument le feu vert du service de l’aviation national. Et pour obtenir ce fameux go, il faudra des conditions météorologiques très spécifiques : peu de vent ( mais il en faut quand même un peu sinon ce ne serait pas drôle), peu de nuages (et de préférence pas trop bas pour qu’il y ait une bonne visibilité)…

Dans la pratique, Voyager Balloons vient vous chercher à votre hôtel à l’heure définie la veille du vol. Dans notre cas, 4h30 du matin. Avec les yeux qui piquent encore, nous avons été emmenés dans leur bureau en centre ville de Gôreme où nous avons pu prendre le petit déjeuner avec d’autres personnes qui allaient faire le vol.

On nous explique alors que les conditions météorologiques ne sont pas optimales pour voler et que l’on va devoir attendre pour voir si la situation change. Ils ont installé un écran qui nous permet de savoir où on en est : une carte de la zone à survoler avec plein d’indications en turque. Mais ce qui nous intéresse, c’est la couleur du voyant. Rouge : c’est râté pour cette fois. Jaune : il faut attendre. ( En sachant que passé une certaine heure, il n’est plus possible de voler. Les vents étant plus stable très tôt dans la matinée). Vert : youpi ! C’est parti. 

Je vous laisse imaginer notre impatience de voir ce fameux voyant virer au vert, et notre déception lorsqu’on nous a annoncé que finalement aucun vol ne pourrait avoir lieu ce jour là. Voyager Ballons nous réinscrit donc pour un vol le lendemain. Ils vous rembourseront si faute de temps, vous ne pouvez retenter l’aventure le jour d’après.

Un petit conseil : si vous restez plusieurs jours en Cappadoce et que vous souhaitez faire le vol en montgolfière, ne le programmez surtout pas la veille de votre départ. Essayez plutôt de le faire dès votre arrivée comme cela si dame nature n’est pas en votre faveur, il vous restera tout de même une deuxième (voire troisième) chance de faire le vol. 

Prets a voler

Le lendemain. Re réveil aux aurores. Re attente devant le fameux écran. Re stress de ne pas pouvoir partir… Apres 1h30 d’attente, juste avant l’heure limite, c’est avec un grand sourire que l’on nous annonce qu’aujourd’hui, les montgolfières vont pouvoir voler. Ce moment nous l’avions tellement attendu que nous y croyions presque plus. 

Bref, on est excités comme des enfants la veille de Noël ! On nous emmène vite vers le site de décollage des montgolfières. On retrouve notre nacelle parmi la cinquantaine qui remplit le champ. Et c’est parti ! 

Voler en montgolfière, c’est comme flotter tout doucement dans les airs. C’est tout simplement magique. Le mouvement est presque imperceptible et pourtant les gens au sol se transforment au fur et à mesure en petites fourmis. 

Nous sommes bouche bée devant la beauté du paysage. 

Instant magique

Pendant un moment, vous n’entendrez que les clics des appareils photo. C’est tellement majestueux que tout le monde n’a qu’une envie : capturer ce moment. Puis, notre pilote nous explique comment il arrive a diriger la montgolfière.

On survole les maisons troglodytes et les cheminées de fées… Un instant de pure magie.

Pour vous rendre en Cappadoce, il existe une compagnie aérienne low cost qui vous permettra de ne pas dépenser vos sous dans les billets d’avion 😀 :  Pegasus. Pour la Cappadoce, il n’existe pas de vol direct. Vous passerez forcément par Istanbul. De Istanbul vous aurez ensuite le choix entre 2 aéroports (Kayseri et Nevsehir) qui sont à une heure de vol à peine. Vous pouvez arriver dans le premier et repartir du second ou inversement pour explorer au mieux la Cappadoce.

De plus Pegasus offre de très nombreuses promotions tout au long de l’année ! N’hésitez pas à checker leur site !

    

    

Informations

Tarifs : de 130€ à 500€ (pour un vol exclusif)
Leur site web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+